Gérer son argent en voyage : toute une histoire !

Catégories Nos astuces
Avoir de l'argent liquide en Argentine

Quand tu arrives dans un pays étranger où l’euro n’existe pas, ta toute première préoccupation et mission est de retirer de l’argent.

Comme tu voyages au long cours, tu dois très vite apprendre à faire des économies par ci, par là ! Alors pour bien gérer tes finances, tu dois trouver des dispositifs où tu ne paies pas, voire quasiment pas de frais. Pour te faciliter la tâche, voilà les deux solutions que nous avons utilisées en Argentine pour limiter les dégâts et les pertes de changes.

Du cash en Argentine ? Oui, mais ce n’est pas si simple

Personne n’aime se promener avec des valises pleines de cash. On est en Amérique du Sud, ne l’oublions pas ! Et ce, même si l’envie de se rouler dans des centaines et des centaines de billets fait rêver…

Clin d’œil : Si tel est le cas, saches qu’en Argentine, tu pourras laisser libre cours à tes pulsions !

À ce moment-là, tu te dis que tu préfères payer des frais bancaires ahurissants. Et non, ça ne marche pas comme ça ! Trop nombreux sont les commerces qui ne possèdent pas de dispositif pour cartes bleues ou ne veulent pas.

Donc, du cash, tu en auras. Une solution, tu devras trouver !

C’est à Buenos Aires que nous avons trouvé la solution et que nous avons commencé à voyager les poches pleines, en mode super guerrier à l’œil vif. Enfin comme d’hab, mais en pire.

Nous avons opté pour le transfert d’argent.

Hyper pratique et surtout hyper rapide, si tu as besoin d’argent liquide. Tu peux te faire envoyer la somme que tu veux (du moment que tu as de l’argent sur ton compte) à l’endroit de ton choix en moins de 24 heures. Top, non ? Et ça marche pour des grosses sommes.

Son nom : Azimo. Mais il en existe d’autres : Western Union (le plus connu) ou Transferwise (nous ne l’avons pas encore utilisé).

Il s’agit d’un service de remise en ligne londonien, spécialisé dans le transfert d’argent à l’international. Il existe même une application mobile pour te faciliter la vie.

Bien sûr, il se peut que tu puisses avoir quelques frais ! mais c’est toujours beaucoup moins que dans une banque traditionnelle.

Les deux premiers transferts sont gratuits, et ensuite, ils peuvent monter jusqu’à 1 €. À toi de faire le calcul. Pour nous, c’était vite fait, notre premier retrait en banque traditionnelle en Argentine nous a bien refroidi ! 10 % de frais. WTF. Plus jamais on se laissera avoir ; sauf cas de force majeure.

Mais ce n’est pas tout ! En plus de prendre des frais disproportionnés sur chacun de vos retraits, les banques argentines vous limitent le montant de ceux-ci ! Vous ne pouvez que prendre l’équivalent d’une centaine d’euros. Ça commence à piquer vraiment beaucoup et à trouer le porte-monnaie toutes ces histoires.

Alors si tu es intéressé par le sujet, je t’invite vivement à consulter leur site internet, ils en parlent bien mieux que moi ! Et s’ils réussissent à te convaincre, je peux te faire suivre un code promo. Ta première transaction sera libre de frais. Zéro euro. Trop cool ! J’ai fait comme ça. Merci M. X de Facebook.

Si malgré tout, tu ne veux pas prendre de risque et avoir beaucoup de cash sur toi, tu devras te renseigner à l’avance sur le mode de paiement des endroits où tu souhaites te rendre (pubs, restaurants, boutiques, …). Nous n’avons pas tenté l’expérience, mais cela doit être bien frustrant ! Dans ce cas-là, es-tu sûr d’avoir choisi la meilleure banque pour payer avec ta carte bleue ?

Valise pleine d'argent

Quelle banque utiliser pour des paiements sans frais à l’étranger ?

Nous avons fait le choix de prendre uniquement des banques en ligne qui permettent de ne pas payer des frais astronomiques sur les transactions, et, pour certaines, de pouvoir suivre le cours de la monnaie au jour le jour.

Nous disposons de 3 comptes bancaires différents et 4 cartes bleues. Tu penses que cela peut faire beaucoup, mais tu ne sais pas dans quoi, tu te lances !

Pour faire une petite parenthèse, lorsque tu voyages dans plusieurs pays, tu dois toujours avoir sur toi plusieurs moyens de paiement. Dans certains pays, tu ne pourras payer qu’avec une Mastercard, alors que dans d’autres uniquement avec une Visa. Imagines : tu en perds une, on t’en vole une. Toujours penser : au cas où…

Nous avons un compte commun chez Monabanq avec deux Visa Premium (pour les assurances), un compte chez N26 avec une Mastercard (encore jamais utilisé) et un compte chez Revolut avec une Visa Classic multicolore.

Notre préférée, et celle que nous utilisons depuis le début de notre voyage, est Revolut. Deux fois, seulement, elle ne nous n’a pas de permis de payer nos achats. Nous avons donc utilisé celle de Monabanq.

Il s’agit de la seule banque, à notre connaissance, où tu paies au cours de la minute dans la monnaie locale. Pas de décalage ou de truc chelou. On l’adore ! En plus, tu reçois les notifications de tes paiements en direct, donc tu sais exactement où tu en es financièrement. Tu as le cumul de la journée, …Vraiment top pour les voyageurs !

Notre astuce :

Pendant notre séjour en Argentine, nous avons jonglé avec ces deux moyens de paiement. Avant de sortir, nous consultions le taux du jour pour savoir lequel était le plus avantageux et on faisait en conséquence. Ça demande une petite gymnastique, mais si tu peux faire des économies, ça vaut le coup !

Au Brésil, nous n’avons pas eu besoin d’énormément d’argent en espèce. La CB fonctionne partout. Même en plein milieu de la jungle tropical, tu peux trouver des vendeurs aux bords des routes qui te proposent de payer avec ta jolie carte multicolore. Pour le moment, il semblerait qu’au Chili se soit pareil.

Des questions ou réactions ? N’oubliez pas de nous laisser un commentaire !

Vous avez aimé ? Pensez à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *